Crédit à taux fixe ou à taux révisable ?

Publié le 19 Octobre 2015

La banque peut proposer à ses clients deux types de prêt pour financer leurs projets immobiliers. Les emprunteurs ont la possibilité de choisir un prêt à taux fixe ou un prêt à taux variable. Chaque type de prêt comporte certains avantages et inconvénients. Si les prêts à taux fixe sont les plus utilisés car présentant un moindre risque, les prêts à taux variables peuvent être plus avantageux dans certaines situations.

Taux fixes :

Un prêt à taux fixe est un prêt dont le taux d’intérêt est identique pendant toute la durée du prêt. A moins d’une renégociation du crédit ou d’un remboursement anticipé, le taux du prêt ne varie pas. Le remboursement s’effectue sous forme de mensualités, dont les échéances peuvent être progressives, modulables ou constantes.

L’atout principal de choisir un taux fixe pour financer son projet immobilier est la sécurité qu’il procure. L’investisseur va connaître à l’avance le taux d’intérêt mais également le coût total du crédit, la durée de remboursement et le montant des échéances. L’emprunter ne prend aucun risque en choisissant un crédit à taux fixe car même si le marché connaît des fluctuations, les conditions d'emprunt ne changeront pas.

Taux révisables :

Les taux variables ou révisables sont des taux indexés sur certains taux des marchés financiers à court terme comme le Euribor 3 mois et le Euribor 1 an (indices correspondent au prix auquel les banques se prêtent de l'argent à court terme sur le marché monétaire). Le taux d'intérêt est révisé périodiquement selon l’évolution des indices, en général chaque année à la date de souscription du prêt. Les banques rajoutent ensuite une marge comprise entre 1 % et 3% selon le dossier de l’emprunteur (situation professionnelle et familiale, apport personnel, durée du prêt, âge du souscripteur).

En choisissant un prêt à taux variable pour financer son bien immobilier, l’investisseur ne connaît pas à l’avance le coût total du prêt car ce dernier dépend du taux d’intérêt.  Le taux peut augmenter ou baisser, gonflant ou diminuant ainsi le coût total du crédit.

Les prêts à taux variables présentent donc un risque de voir le taux d’intérêt augmenter fortement. Ce risque peut néanmoins être réduit par la présence de garde-fous tels que le plafonnement du taux (le cap). Avec le système de cap, le taux d’intérêt reste variable mais seulement dans une certaine limite ( à la hausse, comme à la baisse). Ce cap peut être de 1 %, 1,5 % ou 2 % selon du dossier de l’emprunter.

Les principaux atouts des taux variables sont ; des taux de départ inférieurs à ceux des taux fixes, l’opportunité de pouvoir profiter d’une baisse des taux (notamment en période de taux fixes élevés), la possibilité de rembourser son emprunt par anticipation sans payer de pénalité et celle de pouvoir transformer le taux variable en taux fixe.

Infographie : Pourquoi Investir dans la Location Meublée ?

Découvrez tous les avantages d'investir dans l'immobilier en meublé à travers cette infographie :

Lire la suite

Amortissement en LMNP : comment ça marche ?

La défiscalisation que permet le régime LMNP vous permet de déduire les charges liées à votre investissement.

Lire la suite

Appelez-nous
0800 00 94 94

Nos conseillers sont à votre disposition du Lundi au Samedi, n’hésitez pas à nous contacter.

(Numéro Vert - appel gratuit / depuis un fixe)

Du lundi au vendredi 9h à 20h00. Le samedi jusqu'à 16h.

S'inscrire à la newsletter

Pour être tenu informé des programmes et actualités inscrivez vous à la newsletter.

Recevez un conseil personnalisé

Remplissez ce formulaire, un conseiller vous contactera rapidement.