Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Nous contacter
Simulateurs
Mes favoris
AccueilArticlesLoi Pinel : Duflot en mieux ?

Loi Pinel : Duflot en mieux ?

publié le 02 nov. 2020

Possibilité de louer à ses descendants

Premier point majeur : le dispositif Pinel permet désormais de louer à un ascendant ou à un descendant tout en bénéficiant des incitations fiscales. Attention : les conditions du dispositif Pinel doivent être respectées. La location doit donc toujours être destinée à l'usage d'habitation principale du locataire et le logement doit être loué nu, à un prix inférieur d'environ 20% au marché du secteur concerné. Par ailleurs, le locataire, qu'il s'agisse d'un enfant ou d'un parent, ne devra pas être rattaché au foyer fiscal du propriétaire.


Durée de location modulable

L'autre changement important qu'apporte la loi Pinel, c'est la possibilité de choisir entre plusieurs durées d'investissement. Là où le dispositif Duflot imposait de louer le bien pendant une durée de 9 ans avec en retour une réduction d'impôt de 18%, les investisseurs ont désormais une plus grande latitude. Les particuliers peuvent opter pour 6, 9 ou 12 ans. La réduction d'impôt est alors de 12%, de 18% ou de 21%. A noter que ce choix n'est pas figé. L'investisseur peut moduler cette durée en cours de location.


Nouveau zonage

Avec l'arrivée du dispositif Pinel, le zonage, qui permet de définir les loyers et les plafonds de ressources des locataires, a évolué. Certaines grandes métropoles, comme Marseille, Lyon, ou encore Toulouse, qui faisaient partie de la zone B1, ont été classées en zone A. Ce qui signifie que les propriétaires peuvent pratiquer des loyers plus élevés que précédemment.

Découvrez tous nos programmes immobiliers Pinel

S'inscrire à la newsletter
 

Quel est votre projet ?






Vos coordonnées