Le mag de l'investissement immobilier

Etablir un plan de financement immobilier : mode d’emploi

Achat neuf, ancien, avec travaux, sans rénovation, d’une maison, d’un appartement, d’un bien atypique… une question commune existe : comment financer une transaction immobilière ? La réponse, en établissant un plan de financement.

etablir plan financement

Dans la longue liste des questions et des interrogations relatives à un projet immobilier, le financement arrive parmi les premières. Pour affiner sa zone de recherche, le type de bien immobilier à acheter et pour concrétiser son acquisition, cette donnée est essentielle pour un projet immobilier réussi. Budgétiser un achat est une étape importante, mais parfois complexe. Pierre & Vacances Immobilier fait le point pour simplifier la vie de tous les futurs propriétaires.

Comprendre ce qu’est un plan de financement immobilier

Pour concrétiser une acquisition immobilière en toute tranquillité, le plan de financement est le plus grand allié des futurs propriétaires. Ce document ne doit pas nécessairement être formalisé, mais doit en revanche être établi sérieusement et au plus tôt ! Il vise à établir un équilibre entre les ressources de l’emprunteur et les emplois (ou dépenses) liées au projet. À minima, les ressources doivent couvrir tous les emplois. Un déséquilibre inverse engendre quasi-systématiquement des difficultés financières ou empêche l’aboutissement de la transaction.

Le montage d’un plan de financement permet d’obtenir de la visibilité, mais pas uniquement. Un autre atout important peut être relevé : cette préparation doit être mise en avant auprès de son conseiller bancaire ou de son courtier. Une telle démarche démontre un sens de l’organisation et de l’anticipation qui met les organismes de financement dans les meilleures conditions.

Bon à savoir : il est parfois difficile de se lancer dans une première ébauche d’un plan de financement. Mais ce document est évolutif. Il sera affiné au fur et à mesure de l’avancée des futurs propriétaires dans leur projet.

Plan de financement immobilier : les ressources

Les futurs propriétaires s’intéressent très rapidement à leur capacité d’emprunt. Cette donnée, bien que primordiale, n’est pas l’unique information à prendre en compte pour connaître les ressources d’un ménage. Parmi les ressources pouvant être affectées à un projet immobilier, sont comprises :

  • Le prêt immobilier. Ce financement est octroyé par les banques. Son montant est en lien direct avec la capacité d’emprunt et le taux d’endettement des emprunteurs ;
  • Les prêts aidés : prêt à taux zéro, éco prêt à taux zéro, prêt conventionné, prêt accession sociale (PAS), prêt épargne logement, prêt 1 % employeur, etc. ;
  • L’apport. Cette somme est constituée par l’épargne des acheteurs qui est affectée à l’acquisition. Il est recommandé de toujours conserver une épargne de précaution pour faire face à des dépenses ou des problèmes imprévus. Toute l’épargne accumulée au cours des années ne doit donc pas être dépensée. À contrario, certains emprunteurs ne disposent pas d’épargne. Pierre & Vacances présente les solutions pour devenir propriétaire sans apport ;
  • Le prix de vente d’un bien immobilier mis en vente en parallèle. Pour en connaître le montant, il convient de s’adresser à plusieurs agences immobilières qui en feront des estimations. Attention : si la maison ou l’appartement n’est pas vendu au moment du nouvel achat, il sera nécessaire de s’orienter vers un prêt-relais. Celui-ci est généralement associé à un montant maximal de 70 % du prix de vente estimé ;
  • Les ressources diverses : prêt ou don d’un proche, héritage, etc.

établir plan de financement

Plan de financement immobilier : les emplois

Les emplois représentent l’ensemble des dépenses associées à un projet immobilier. Il en existe une multitude, dont certaines sont parfois oubliées. La liste pour ne rien omettre :

  • Prix d’achat du bien immobilier (ou prix du terrain et de la construction) ;
  • Frais de notaire (environ 7 % du prix d’achat) ;
  • Frais d’agence immobilière, le cas échéant ;
  • Prix des travaux ou de la rénovation du logement (coûts des achats, interventions de professionnels…) ;
  • Prix des travaux à prévoir dans la copropriété ;
  • Frais de dossier bancaire ;
  • Frais de garantie (hypothèque, caution…).

Vous pourriez être intéressé par :

Appelez-nous
0800 00 94 94

(Numéro Vert - appel gratuit / depuis un fixe)

Du lundi au vendredi 9h à 20h. Le samedi jusqu'à 16h20.

S'inscrire à la newsletter

Recevez un conseil personnalisé