Loi de finances 2018 : ce qui change

Publié le 18 Octobre 2017

Prêt à taux zéro, loi Pinel, impôt sur la vente de terrains... le gouvernement a dévoilé son projet de loi de finances pour 2018 : le point sur les nouveautés qui attendent les propriétaires dans les mois à venir.      

La loi Pinel reconduite pour 4 ans

loi finance 2018

C'était l'une des principales interrogations qui entourait l'action du gouvernement. Les particuliers qui souhaitent investir dans l'immobilier peuvent se rassurer : la réduction d'impôt « Pinel » est reconduit jusqu'au 31 décembre 2021. Il sera toutefois réservé aux zones touchées par un manque de logement, à savoir les zones A, A bis et B1. Les zones B2 et C sortent en revanche du dispositif.

Le prêt à taux zéro recentré

Bonne nouvelle pour les primo-accédants : comme le dispositif Pinel, le prêt à taux zéro (ou PTZ) sera reconduit lui aussi jusqu'à la fin 2021. De la même façon, il sera recentré sur les zones A, A bis et B1. Concernant les logements anciens, le PTZ sera limité aux zones B2 et C.

Les APL revues à la baisse

Les allocations personnalisées au logement (APL), dont bénéficient 6,5 millions de personnes, seront réduites de 5 euros par mois pour tous les bénéficiaires. Elles pourront par ailleurs voir leur montant diminué par simple arrêté.  

La vente de terrains facilitée en zone tendue

Dans l'optique de libérer des terrains et faciliter la construction, la vente de terrains en zones tendues permettront à l'avenir de bénéficier d'une réduction fiscale. Cet abattement exceptionnel s'appliqueront sur les plus-values résultant de la vente de terrains à bâtir ou de terrains bâtis. Cet abattement sera de 100% pour les cessions réalisées en vue de construire du logement social, de 85% pour les cessions en vue de réaliser du logement intermédiaire, et de 70% en vue de réaliser du logement libre.

Location meublée : le seuil du micro-BIC relevé

immobilier

Dans le cadre d'une location meublée, les revenus sont sujets à un abattement de 50% jusqu'à un seuil donné. Au-delà de ce montant, un régime réel plus complexe s'applique. Ce seuil sera relevé de 33 200 euros à 70 000 euros par an pour les locations meublées hors locations saisonnières classées ; et de 82 800 euros à 170 000 euros par an pour les locations meublées saisonnières classées. Cette mesure devrait permettre à une grande majorité de bailleurs de bénéficier du régime forfaitaire.

Cliquez ici pour tout savoir sur la Loi Pinel

JE DÉCOUVRE

Loi Pinel, éligibilité et avantages

Le dispositif Pinel offre des avantages intéressants aux investisseurs et aux locataires.

Lire la suite

Dispositif Pinel, où investir ?

Le dispositif Pinel offre certains avantages aux investisseurs et aux locataires.

Lire la suite

Appelez-nous
0800 00 94 94

(Numéro Vert - appel gratuit / depuis un fixe)

Du lundi au vendredi 9h à 20h. Le samedi jusqu'à 16h20.

S'inscrire à la newsletter

Recevez un conseil personnalisé